Qui est concerné ?

Publié le: 20 août 2013

Les populations concernées sont : 

 

  • les sujets originaires d’Afrique subsaharienne (entre le 20° parallèle Nord et le 15° parallèle Sud) ou des Antilles,
  • les Afro-Américains,
  • les sujets originaires du Maghreb,
  • les sujets originaires d’Amérique latine (en particulier du Brésil)
  • les sujets originaires de l’Inde.

Le dépistage de la drépanocytose a été débuté aux Antilles en 1981. L’AFDPHE (Association Française pour le Dépistage et la Prévention du Handicap) a mis en place le programme de dépistage néonatal ciblé de la maladie, généralisé à l’ensemble du territoire, à partir de 2000.

  

Ainsi, tout enfant dont les parents sont originaires des zones géographiques citées ci-dessus a obligatoirement une recherche de la drépanocytose à la naissance (on prélève une goutte de sang au talon qui servira aussi à chercher d’autres maladies comme la mucoviscidose par exemple).

 

  • La drépanocytose a la particularité de se manifester différemment d’un patient à l’autre mais aussi chez le même patient en fonction des différentes périodes de la vie.
  • On compte environ 1 cas pour 4000 naissances ce qui fait environ 350 drépanocytaires homozygotes dépistés tous les ans dont 200-220 en Ile de France et 80-90 aux Antilles.

 

Parmi eux :

 

  • 20% ne font aucune complication de la maladie jusqu’à l’âge adulte.
  • 50% des enfants n’ont jamais mal.
  • 5-10% seront considérés comme des formes graves et auront besoin d’un suivi hospitalier très rigoureux.

 

Sources :

La drépanocytose In : Girot R, Bégué P, Galactéros F, éd. John Libbey Eurotext, Paris 2003

 

 

 

Le contenu de cette page a été validé par le comité éditorial

 
 
Légende associée
X

Connexion






X
Mot de passe oublié ?